Les 3 techniques de la pose de parquet

Poser du parquet nécessite différentes connaissances selon la technique utilisée: n'hésitez pas à faire appel à des professionnels

Voici les trois techniques de pose de parquet, que vous pouvez faire vous même ou faire faire par un professionnel :

  1. La pose collée, principalement utilisée pour les parquets contrecollés, se fait sur panneaux contre-plaqués ou sur chape. Contrairement à la pose clouée, elle permet le chauffage par le sol, mais requiert également un bon niveau de bricolage.
  2. La pose clouée est adaptée aux parquets massifs et contrecollés. Elle nécessite de très bonnes connaissances en bricolage ou de faire appel à un professionnel : le parquet est cloué sur lambourdes ou solives ou sur un support continu comme les panneaux d’agglomération, par exemple.
  3. La pose flottante quant à elle est la plus facile : grâce à un système de clips, elle est à la portée de tout bricoleur et peut se faire sur tout type de support : béton surfacé, plancher, vinyles, carrelage, moquette rase ou encore recouvrir un ancien revêtement.

Selon l’épaisseur de votre parquet, différentes méthode de poses sont envisageables.
Pour du parquet massif particulièrement épais (plus de 2cm), la méthode de pose la plus appropriée est est la pose clouée. Celle-ci se fait habituellement sur lambourdes.

La pose sur lambourdes est plus complexe que les autres méthodes de pose. Nous vous recommandons de faire appel à un professionnel pour la réaliser. Le travail se décompose en deux étapes. D'abord la pose des lambourdes, puis la pose du parquet a proprement parler.

Les autres techniques de pose du parquet sont envisageable du moment que votre parque massif mesure moins de 20mm. Envisagez la pose collée si vous disposez d’un plancher chauffant.

Retour à la page d'accueil de poser-parquet.fr